• Facebook Social Icône
Lieu
Contact

Place de l'église,

Quartier Saint-Hilaire,

85290 Mortagne-sur-Sèvre

Page accueil 
crédits photos de la page : Photos vitrail Mazetier et photos intérieur de Vendée Vitrail ©Nicolas Maurice /  Photo aérienne église ©Mairie de Mortagne-sur-Sèvre / Photo église extérieure ©vendeensetchouans.


Page La visite 
crédits photos de la page : Photos intérieur Vendée Vitrail ©Nicolas Maurice / Image 3D ©agence TAKK / Image dispositifs numériques ©Mairie de  Mortagne-sur-Sèvre.

 

Page Un peu d'histoire 
crédits photos de la page : Photo vitrail ©Nicolas Maurice / Photo église extérieure ©vendeensetchouans / Photo vitrail Roger Degas ©Mairie de Mortagne-sur-Sèvre / Photo vitrail Mazetier ©Nicolas Maurice.

 

Page Informations pratiques 
crédits photos de la page : photo vitraux ©Nicolas Maurice.

© 2018 created with Wix.com

LES VITRAUX DE ROGER DEGAS

L’église Saint-Hilaire possède trois vitraux évoquant la guerre de Vendée, réalisés par le maître-verrier mortagnais Roger Degas (1899-1981).

La verrière intitulée "La messe blanche" représente une scène de prière dans l'ancien cimetière de Saint-Hilaire. Elle commémore les messes clandestines effectuées sous la Révolution.

Les autres vitraux évoquent des épisodes tragiques de la Terreur pendant la guerre de Vendée, comme la mort des frères Pelé ou de l'abbé Chapelain, tous trois fusillés par les soldats républicains.
 

LA RÉHABILITATION DE L'EGLISE SAINT-HILAIRE

Érigée en 1904 grâce aux dons des paroissiens, l’église Saint-Hilaire à Mortagne-sur-Sèvre ferme au public en 2007 pour des raisons de sécurité.

Elle est restaurée à partir de 2016 pour accueillir un projet culturel,  tout en maintenant l’affectation cultuelle de l’édifice.

L'église devient officiellement "Vendée Vitrail" en 2018.
 

UN VITRAIL DE NOTRE-DAME DE PARIS

La pièce maîtresse du site est un vitrail exceptionnel créé par le maître-verrier vendéen Louis Mazetier.

Il fut l'une des figures éminentes de l'art sacré français des années 1930 à 1950. Son oeuvre, à la fois originale, expressive, violente, navigue entre plusieurs styles : expressionnisme, art africain, cubisme ...

Réalisé en 1937, ce vitrail de près de 10 mètres de haut pèse plus de quatre tonnes. Il devait prendre place dans une des baies hautes de la nef de Notre-Dame de Paris. 
Posé quelques mois dans la cathédrale de Paris, il est mis en caisse, stocké puis « oublié » dans les tribunes de Notre-Dame pour échapper à la Seconde Guerre mondiale. 

Le Service Patrimoine et Archéologie du Département de la Vendée a retrouvé et expertisé ce vitrail. La DRAC Ile-de-France a confié cette œuvre d’art au Département pour qu’il en finance la restauration, réalisée par l’Atelier Vitrail France.

Le vitrail, désormais installé à l’intérieur de l’église Saint-Hilaire, est une composante remarquable du parcours permettant de découvrir l’art du vitrail.